26-04-13

Plan anti-radicalisme: fermer les sites internet

milquet-copie.repression.jpg

 

La loi sur les milices privées... Fermer les sites internet...

---

'Milquet: adapter la loi sur les milices privées pour interdire Sharia4Belgium'

Dans le cadre d'un plan anti-radicalisme, la ministre de l'Intérieur, suivant l'exemple français, prévoit d'adapter la loi sur les milices privées, ce qui permettra d'interdire les groupements incitant à la haine, la discrimination, et qui menacent des intérêts supérieurs de la démocratie.

6 Juin 2012

La ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet (cdH) était l'invitée de la rédaction de Bel RTL ce matin. Elle répondait aux questions de Fabrice Grosfilley.

- Fabrice Grosfilley: Faut-il interdire Sharia4Belgium ?

Joëlle Milquet: Ce qu’il faut faire d'abord c'est une stratégie vraiment transversale et renforcer la lutte contre le radicalisme avec différents aspects tant en matière de prévention que de renforcement d'effectif, que du cadre légal, que de la coordination et des caractères opérationnels. Dans ce cadre-là, je pense qu'un des manques législatifs que nous avons, c'est que nous ne disposons pas d'une capacité d'interdiction de groupement dont les objectifs incitent à la haine, à la discrimination pouvant notamment mettre en péril certains intérêts supérieurs de la démocratie. Il y a une loi qui vient d'être prise en France par exemple qui adapte la loi sur les milices privées. Nous comptons en fait nous en inspirer et faire la même réflexion à partir de la loi des milices privées nous pouvons ajouter un élément tout en étant très prudent parce qu'il ne s'agit pas évidemment d'aller mettre à mal la liberté d'association et la liberté d'expression, et ce n'est pas un seul groupement visé. C'est l'ensemble des groupements dont les objectifs sont incompatibles avec non seulement nos valeurs de respect et nos valeurs démocratiques  avec évidemment des éléments d'incitation à la haine.

- Fabrice Grosfilley: "Donc si je comprends bien dans le plan radicalisme que vous présentez théoriquement à la fin du mois au conseil des ministres, vous allez proposer une adaptation de la loi sur les milices privées de manière à étendre un petit peu la compétence ou le champ d'action ?

Joëlle Milquet: "Tout à fait avec un projet texte pour le permettre." 

- Fabrice Grosfilley: Est-ce que sur Sharia4Belgium, on ne pourrait pas commencer par fermer leur site internet ?

Joëlle Milquet: C'est l'autre aspect du plan [plan radicalisme qui consiste à renforcer la lutte contre le radicalisme]. C'est vraiment un renforcement des mesures en matière de site internet qui incite à la haine ou qui explique comment mener presque un acte de terrorisme pour lequel nous avons énormément d'impuissance législative. Et c’est  surtout lié au fait que, comme il s'agit d'élément internationaux, nous n'avons pas toujours la capacité de le faire. C’est la raison pour laquelle on y travaille et on veut le renforcer. Nous sommes leaders d'ailleurs au niveau belge pour ce travail au niveau de l'Union Européenne. J'ai eu notamment une discussion avec une secrétaire d'Etat aux Affaires Intérieures américaines et avec la Commissaire européenne, on aimerait bien en Belgique organiser une rencontre notamment avec l'ensemble des responsables des sites (Facebook et autres) et les différentes autorités pour voir aussi comment de leur côté, ils se font aussi une police interne pour éradiquer et...

- Fabrice Grosfilley: Cela veut dire que vous allez réunir les opérateurs: Facebook, Twitter et les grands réseaux internet pour travailler avec eux ?

Joëlle Milquet: C'est ce que nous aimerions faire dans une dimension européenne et internationale pour tirer la sonnette d'alarme. Il y a beaucoup trop d'impunités par rapport à ce qui circule sur internet. C'est affligeant et nous ne sommes pas toujours en capacité uniquement au niveau belge de le faire. Alors c'est vrai qu'on peut fermer un site mais ça c'est une décision du parquet et cela est déjà possible maintenant. Cela s'est déjà fait.

- Fabrice Grosfilley: Et cela doit être fait pour Sharia4Belgium ?

Joëlle Milquet: Cela doit être fait pour tous les sites qui ont des propos de cet ordre-là, qui incitent à la haine...

- Fabrice Grosfilley: Pourquoi vous ne l'avez pas déjà fait ?

Joëlle Milquet: C'est une mission de la justice.

http://www.rtl.be/info/belgique/politique/883425/milquet-adapter-la-loi-sur-les-milices-privees-pour-interdire-sharia4belgium

De commentaren zijn gesloten.